Récolte du goémon.C'est, ce week-end, la 31e fête des goémoniers au port du Koréjou, à Plouguerneau. L'occcasion de découvrir un vieux métier toujours d'actualité.

Le goémonier, c'est à la fois celui qui ramasse le goémon et le nom du bateau qui sert à cet usage, petite unité à fond plat, non pontée, munie d'un «scoubidou» pour accrocher et arracher les algues.

31e-fete-goemoniersProposé par l'Écomusée de Plouguerneau et l'association du Karreg-Hir, la fête des goémoniers se tient tous les ans depuis 1983 au port du Koréjou, à Plouguerneau.

En 2014, la fête se tiendra le dimanche 24 août. À partir de 14h, les visiteurs pourront assister à une reconstitution du métier de goémonier tel qu'il se pratiquait de 1920 à 1950.

Déchargement des bateaux, transport en charrette, brûlage, danses et conférences, le tout en costumes traditionnels, vous permettront de découvrir un des métiers du littoral. Des stands vous proposeront également des produits à base d'algue.

Quelques mots autour du goémon

Goémon Outils pour le goémon © Histoire & patrimoine de Plozévet Terme générique désignant diverses sortes d'algues (laminaires, fucus, ascophyllum). Seules les algues rouges composant le petit goémon, qui sert à la fabrication de carraghénane (épaississant et stabilisateur dans l'industrie alimentaire), et des algues brunes et noires, qui entrent dans la composition de farines animales, sont concernées par cette récolte.

On distingue le goémon épave (qui flotte et peut être ramassé sur les grèves, dans la laisse de mer), le goémon de rive (attaché aux rochers) et le goémon de fond (uniquement récoltable en bateau). Chacun implique des autorisations de récolte distinctes et bien réglementées.

Goémonier 

Petit bateau non ponté, à fond plat, équipé d'un bras articulé prolongé d'un scoubidou (crochet plongeant auquel on imprime un mouvement de rotation, qui entraîne les algues à proximité et les arrache).

Kabig Vêtement à capuche traditionnel des goémoniers, dont la laine est imperméable grâce à son tissage serré. Une poche ouverte des deux côtés permet d'accueillir les deux mains.

Le kabig, le vêtement des goémoniers (Bretagne Magazine)

Illustration tirée de Bretagne Magazine.

Quelques vidéos...

Les goémoniers (Ina, 1969)

(Louis Marie Cohic)

Fête des goémoniers (2012)

(Terre-neuve 29)

Michel Tonnerre interprète, sur la vidéo ci-contre, la chanson Les Goémoniers, dont il est l'auteur.

Des paroles pleines de poésie pour esquisser le labeur de ces «moissonneurs de l'océan».

Pour en savoir plus

• «La récolte du goémon», fiche type d'inventaire du patrimoine culturel immateriel de la france, ministère de la Culture et de la Communication.

• Le site de l'Écomusée de Plouguerneau, qui organise la fête annuelle des goémoniers.